La lumière... sans nuisance!

La semaine du ciel étoilé

Publié par le 8 avril, 2021 dans Dans la mire

Cette semaine, du 5 au 12 avril, dans le contexte particulier actuel, le monde entier s’organise pour fêter encore une fois le ciel étoilé.
Initiée par l’International Dark-Sky Association, cette semaine est une occasion de poser un geste pour promouvoir, protéger ou tout simplement faciliter la prise de conscience sur l’importance du ciel nocturne.
Laissez-nous savoir si vous organisez quelque chose de particulier dans l’esprit de cette « fête » ou tout simplement, envoyez-nous vos photos de la beauté immense du ciel étoilé et nous les relayerons sur notre compte Facebook.
Si vous vous demandez qu’est-ce que vous pouvez faire pour améliorer la qualité de votre environnement nocturne (à la maison ou au travail), il s’agit principalement de:

  • réduire la quantité de lumière envoyée vers l’extérieur en installant de sources de lumière moins puissantes
  • diriger la lumière extérieure strictement vers l’endroit où elle est utile en utilisant des luminaires qui empêchent que la lumière soit envoyée au-dessus de l’horizontale
  • installer des minuteries ou détecteurs de mouvement pour réduire le temps de fonctionnement durant la nuit, et
  • utiliser de sources de lumière d’apparence chaude, plus proche de jaune que du bleu pour réduire les radiations nuisibles.

Nous sommes disponibles pour répondre en écrit à vos questions et, si plusieurs sujets sont abordés, nous allons sortir en ligne pour une présentation en direct la semaine prochaine.

Lire l'article

Gilles Lauzière, « Honoris Genius » de l’OIQ pour entrepreneuriat

Publié par le 29 novembre, 2020 dans Dans la mire

IDA Québec a depuis le 25 novembre passé une autre bonne raison pour être fière: un des membres de longue date, Gilles Lauzière, a été reconnu par l’Ordre des Ingénieurs du Québec durant la Soirée de l’excellence en génie le 25 novembre passé.
Gilles s’est vu honoré avec un « Honoris Genius » pour entrepreneuriat – voir ici le communiqué de presse de l’OIQ.

Détenteur d’un baccalauréat en ingénierie (Polytechnique 1982 – Université de Montréal) et d’une Maîtrise en Administration des Affaires (MBA – HEC 1989 – Université de Montréal), Gilles Lauzière œuvre dans le milieu de l’éclairage urbain depuis plus de 35 ans. Ayant fait ses classes chez Lumec (companie spécialisée en éclairage extérieur), il a par la suite fondé ou dirigé différentes organisations telles que ZED, Schreder Canada et URBEX. Tout au long de son cheminement, il s’est fait un devoir de s’impliquer dans les différents comités techniques et notamment celui de Roadway Lighting Committee (RLC) de l’IES (Illuminating engineering Society) qui regroupe les experts nord-américains ayant la lourde responsabilité de publier les différentes normes (RP) qui font autorité en matière d’éclairage extérieur. Plus localement, il a siégé pendant plus de vingt sur le Conseil d’Administration d’IES-Montréal. Dans le cadre de ce dernier mandat, il s’est vu confier principalement le volet de la formation, où il a notamment piloté la restructuration du cours d’éclairage offert par l’organisme. Cette formation est dorénavant considérée comme une référence prisée dans l’industrie. Enfin, de par son implication au sein du C.A. d’IDA-Québec, il s’est assuré de faire le pont entre les deux organismes en vue de favoriser l’implantation des bonnes pratiques et d’un équilibre parfois délicat entre les besoins parfois concurrents des intervenants du milieu.

Gilles a été reconnu par une organisation de plus de 60 000 membres qui fêtait son 100e anniversaire.

Merci Gilles et nous espérons avoir encore plus de bonnes nouvelles comme celle-ci!

FÉLICITATIONS!

Lire l'article

L’IDA et l’IES annoncent une collaboration stratégique pour faire progresser l’éclairage de qualité afin de réduire la pollution lumineuse

Publié par le 17 avril, 2020 dans Dans la mire

Le 16 avril dernier, l’International Dark-Sky Association (IDA) et l’Illuminating Engineering Society (IES) ont annoncé par un communiqué de presse une collaboration stratégique pour s’attaquer au problème mondial de la pollution lumineuse qui affecte négativement notre environnement et la condition humaine.

Les conseils d’administration de l’IDA et de l’IES ont adopté à l’unanimité les cinq principes pour un éclairage extérieur responsable (voir la photo – en anglais seulement). En unissant leurs forces, l’IDA et l’IES cherchent à guider l’industrie de l’éclairage extérieur pour qu’elle soit plus socialement et écologiquement responsable.

«Les cinq principes pour un éclairage extérieur responsable qui unissent nos organisations sont basés sur des idées simples: limiter la lumière la nuit à l’endroit et au moment où elle est nécessaire, ne pas sur-éclairer et être sensible aux préoccupations environnementales », a déclaré Brian Liebel, directeur des normes et de la recherche pour l’IES. « Suivre ces principes n’est pas difficile et se traduit par des systèmes d’éclairage plus efficaces et plus confortables. »

Ces dernières années, la pollution lumineuse a augmenté de 2% par an dans le monde. L’utilisation sans mesure de l’éclairage électrique la nuit entraîne au moins 3 milliards de dollars d’énergie gaspillée aux États-Unis seulement. Cette lumière gaspillée peut nuire à la faune, mettre en péril d’importantes recherches astronomiques et peut nous empêcher de voir le ciel rempli d’étoiles.

«En suivant ces principes simples, l’éclairage artificiel peut être beau, sain et fonctionnel. Ces principes fonctionnent ensemble pour réduire la pollution lumineuse, économiser de l’énergie et de l’argent et minimiser les perturbations de la faune », a déclaré Ruskin Hartley, directeur exécutif de l’IDA.

La collaboration future des deux organisations comprend le travail commun des experts visant à faire avancer un nouveau système d’évaluation pour caractériser la qualité de la couleur de l’éclairage extérieur, l’évaluation et la mise à jour de la « Model Lighting Ordinance » adopté par l’IDA et l’IES en 2011, et le travail pour éduquer et informer les municipalités et les particuliers sur la façon dont ces principes peuvent être appliqués pour économiser de l’argent et promouvoir un éclairage de qualité qui protège la nuit.

Lire l'article

Jusqu’au 5 août 2019: Protégez la nuit, campagne de financement IDA

Publié par le 20 juillet, 2019 dans Dans la mire

IDA Québec vous invite à participer au défi « Protégez la nuit » de l’International Dark-Sky Association (IDA) afin de préserver notre environnement nocturne naturel. Votre don sera doublé par des charités qui supportent IDA depuis longtemps.

À quand remonte la dernière fois que vous avez vu la Voie lactée ou même un ciel étoilé? Il est difficile de croire que nous pourrions parfois perdre la noirceur, mais la pollution lumineuse augmente rapidement sur toute la planète et les habitants de nombreuses zones urbaines ne peuvent voir plus que quelques étoiles délavées. L’IDA est une organisation à but non lucratif qui travaille pour éduquer la population sur les effets néfastes de la pollution lumineuse et de sensibiliser le public à ce sujet. Ils gèrent le programme International Dark-Sky Places, qui désigne les communautés, les parcs, les réserves et d’autres catégories d’espaces respectueuses de la nuit. Ils collaborent également avec le secteur de l’éclairage pour certifier les appareils d’éclairage qui respectent le ciel étoilé et pour faire parvenir ces appareils dans les magasins de détail pour les vendre à tous.

L’objectif est de collecter le plus d’argent possible pour soutenir l’action de l’IDA en matière de protection du ciel nocturne, non seulement dans les zones éloignées, mais partout où vivent des êtres humaines.

Pour donner, cliquez le lien ici-bas. Veuillez prendre note que vous serez redirigés vers le site d’IDA et tous les montants sont en USD.

Lien pour faire un don.

Merci pour votre don!

Lire l'article

Nouveau guide IDA sur les enseignes publicitaires électronique

Publié par le 19 mai, 2019 dans Dans la mire

Le 16 mai 2019, IDA a publié le guide sur les enseignes publicitaires électronique (EPE). Les lignes directrices, élaborées conformément aux recommandations de l’IES en matière de signalisation hors route, sont l’aboutissement d’un processus de deux ans visant à remédier à la présence croissante des enseignes à DEL.

«L’avenir de la publicité extérieure est électronique, mais les annonceurs qui utilisent des enseignes électroniques ne disposent actuellement que de peu de conseils professionnels pour orienter leur installation et utilisation», a déclaré le directeur exécutif de l’IDA, Ruskin Hartley. «L’IDA a choisi de prendre le devant et d’offrir des conseils concrets pour l’installation d’EPE tenant compte des principes de de protection de l’environnement nocturne.»

 

Lorsque la plupart d’entre nous pensent aux panneaux d’affichage à DEL, nous nous imaginons dans un espace urbain très animé comme Times Square, en regardant des publicités clignotantes. Mais ces panneaux publicitaires apparaissent le long des routes de banlieue et rurales et dans des immeubles urbains du monde entier.

 

Les panneaux d’affichage électronique peuvent être jusqu’à dix fois plus lumineux la nuit que les panneaux d’affichage traditionnels et peuvent affecter l’environnement nocturne. Les DEL des EPE ne peuvent pas être masquées, de sorte que la lumière émise inonde le ciel nocturne, ce qui gaspille de l’énergie et augmente la pollution lumineuse. La lumière provenant des EPE peut provoquer l’éblouissement et constituer une distraction dangereuse pour les conducteurs. Dans certains cas, les EPE sont visibles de très loin et peuvent affecter les comportements de reproduction, de recherche de nourriture et d’orientation chez les animaux sauvages nocturnes.

 

Toutefois, lorsqu’ils sont installés et utilisés conformément aux directives de l’IDA, on peut remarquer une nette réduction de l’impact sur le ciel nocturne.

 

Le comité technique de l’IDA a élaboré des directives sur les EPE pour fournir aux designers, ingénieurs, concepteurs d’éclairage, architectes, biologistes, représentants gouvernementaux et au grand public des solutions en matière qui minimisent les dommages causés à la nuit et réduisent potentiellement le voilement du ciel si les enseignes et les panneaux d’affichage mal conçus sont remplacés.

 

Les directives recommandent des valeurs spécifiques pour la quantité de lumière émise par les panneaux d’affichage électroniques, suggèrent des périodes de couvre-feu pour le fonctionnement des panneaux et identifient d’autres meilleures pratiques de gestion afin de minimiser les impacts négatifs sur la sécurité publique et l’environnement. Téléchargez le guide sur les EPE ici (en anglais seulement).

NOTE: la norme BNQ 4930-100 contient un chapitre complet dédié au contrôle des effets des enseignes lumineuses. Vous pouvez acheter la norme en cliquant ici.

Lire l'article

© Tout droits réservés IDA Québec | idaquebec.org